Main Area

Culture

Turbotin Renaissance.

Levez les filets d’un beau turbotin bien frais. Cuisez la carcasse au fumet de poissons, puis les filets à part. Installez sur un plat long la carcasse, bien épongée pour en ôter l’humidité. Garnissez-la entièrement de 500 grammes de farce mousseline de saumon, placez dessus les filets après les avoir taillés en 12 belles escalopes ; couvrez de papier beurré et pochez le tout en une étuve chaude.

La terrinée nantaise.

Découpez en morceaux réguliers 3 beaux canetons nantais ; faites-les dorer au beurre avec deux gros oignons et deux carottes taillées en quatre. Quand le tout est bien blond, ajoutez deux échalotes émincées et 15 gousses d’ail écrasées. Cuisez pendant quelques minutes, ajoutez deux cuillerées de farine, mélangez bien ; cuisez encore pendant quelques minutes.

Christeros, Dean Wright (2012).

Film historique. Dans les années 1920 au Mexique, des lois sont décidées contre la liberté de culte. Appliquées en 1926 par le président Callès, l’armée se charge d’arrêter par la violence prêtres et laïcs qui résistent à l’application des lois. Face à ces exactions, des chrétiens prirent les armes.

Propos sur le progrès, Paul Valéry.

Les artistes naguère n’aimaient pas ce qu’on appelait le Progrès. Ils n’en voyaient pas dans les œuvres beaucoup plus que les philosophes dans les mœurs. Ils condamnaient les actes barbares du savoir, les brutales opérations de l’ingénieur sur les paysages, la tyrannie des mécaniques, la simplification des types humains qui compense la complication des organismes collectifs.

Le « meilleur de » Rameau par Les Musiciens du Louvre.

Il y a quelques printemps, déja. Les Musiciens du Louvre dirigé par Marc Minkowski célébrait le vingtième anniversaire de l’ensemble. Au programme des extraits d’œuvres issues de Zaïs, Castor et Pollux, Les fêtes d'Hébé, Hippolyte et Aricie, Dardanus, Les Boréades, ... Bravo.

Merveilleux parfums.

Chers amis et lecteurs, est-il plus adorable tâche que la dégustation d’un mets longuement convoité pour son parfum ? Peut-il exister sur terre des êtres insensibles aux enivrantes émanations de la cuisine ? Il faut, en Art Culinaire, savoir employer judicieusement les herbes innombrables qu’a mises à notre portée Dame Nature à l’infinie mansuétude. La main heureuse du cuisinier capable d’adapter les herbes aux denrées, sans tâtonnements ni fausses manœuvres, cette main-là composera de pures mer...

Charlotte glacée Montpensier.

Tapissez de biscuits à la cuiller les parois et le fond d’un moule à charlotte que vous garnirez de la composition suivante : Séparez 10 jaunes d’œufs. Incorporez-les lentement a un quart de litre de sirop à 30°, tiède ; passez au tamis de Venise. Versez cette composition dans une casserole et laissez cuire au bain-marie en remuant souvent. Lorsque la préparation est à point, elle se présente comme des œufs brouillés un peu cuits.

Noix de jambon à la Royale.

Mettez à tremper pendant 8 heures un jambon d’York de tout premier ordre et de moyenne taille ; placez-le dans une braisière et couvrez-le d’eau froide que vous porterez lentement à l’ébullition (l’eau doit être seulement frémissante). Comptez 40 minutes de cuisson par kilogramme. Retirez-le de la braisière 3/4 d’heure avant l’achèvement de sa cuisson, dépouillez-le de la couenne, de l’excès de graisse et enlevez le quasi.

Farinelli, Gérard Corbiau (1994).

Pour servir et chanter la musique composée par son frère, Carlo Broschi devient sous le nom de Farinelli, le plus célèbre des castrats du XVIIIe siècle. Installé à Londres, Farinelli y retrouve Haendel, qui dirige Covent Garden. Interprétation vocale de Farinelli : Ewa Mallas Godlewska (Soprano) et Derek Lee Ragin (contre-ténor), Christophe Rousset (clavecin).

Les salons littéraires.

De nos jours, la poésie, en reparaissant parmi nous, après une absence incontestable, sous des formes un peu étranges, avec un sentiment profond et nouveau, avait à vaincre bien des périls, à traverser bien des moqueries. On se rappelle encore comment fut accueilli le glorieux précurseur de cette poésie à la fois éclatante et intime et ce qu’il lui fallut de génie opiniâtre pour croire en lui-même et persister. Mais lui, du moins, solitaire, il a ouvert sa voie ; solitaire, il l’achève : il n’y ...

2017-2018. Herald.fr